Dendrochronologie

L'abondance des bois de construction conservés offre des conditions idéales pour recourir à la dendrochronologie, méthode grâce à laquelle les maisons et les villages peuvent être datés à l'année près. Il est en effet possible de lire les cernes du bois, dont le dessin forme une sorte de « code-barres » caractérisant une succession d'années de plus ou moins forte croissance. On peut ensuite replacer cette séquence dans le temps par comparaison avec des chronologies de référence ; si le dernier cerne présent sous l’écorce est conservé, on obtient la date précise d’abattage de l'arbre.

Plus de 100'000 bois issus des palafittes ont ainsi pu être datés. Cela ne permet pas seulement de reconstruire l'histoire de la construction des villages à l’année près, mais aussi à dater les objets très précisément. En outre, dans beaucoup de cas, les sites en milieu humide offrent un potentiel énorme pour la recherche climatique. L'analyse des cernes annuelles des bois donnent un apercu précieux des conditions climatiques et environnementales.