Idée

 

Les sites lacustres de l'espace alpin comptent parmi les biens culturels archéologiques majeurs en Europe. Étant donné que les sites palafittiques préhistoriques se trouvent dans différents pays longeant les Alpes, il était clair dès le départ que la candidature devait être sérielle et transnationale.

L'inscription des palafittes sur la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO et la mise en place de mesures de sensibilisation permettra à un large public de prendre conscience du caractère exceptionnel de cet héritage culturel. Par ailleurs, cette candidature favorisera, au niveau international, les échanges scientifiques visant la protection des sites palafittes et leur mise en valeur.

La candidature des Sites palafittiques préhistoriques autour des Alpes a été mené au niveau international sous l'égide de la Suisse. Tous les pays qui touchent au pied des Alpes y ont participé : Allemagne, Autriche, France, Italie, Slovénie et bien sûr, la Suisse. On dénombre quelque 1000 sites palafittiques. Les 111 sites avec le plus grand potentiel scientifique ont été choisi pour cette candidature en série.